La cuisine sicilienne

Téléchargez le guide gratuitement >

En Italie on ne pêche généralement pas par fausse modestie. Mais mis à part à l’orgueil régional, tout le monde s’accorde pour considérer la gastronomie sicilienne comme l’expression la plus parfaite de la cuisine italienne. Ce n’est pas par hasard que longtemps avant que Marco Polo n’importe les pâtes de Chine, la Sicile connaissait déjà ce plat italien par excellence.
 

La cuisine sicilienne - Pasta alla Norma

 

Les hors-d’œuvre siciliens sont tellement élaborés qu’ils ressemblent à des plats principaux, citons à titre d’exemple la caponata, plat traditionnel à base d’aubergines. Les légumes, combinés de plusieurs façons, prédominent et exaltent le goût des différents ingrédients.
 

Les entrées et les plats marient de façon unique les produits de la terre et de la mer. C’est en Sicile qu’on trouve l’origine de quelques plats qui font partie des plats italiens les plus appréciés, tels que la Pasta alla Norma et la Pasta con le Sarde. Parmi les poissons on trouve au premier rang le thon, l’espadon et les sardines.
Les desserts sont la fleur à la boutonnière de la tradition sicilienne : les cannoli, la cassata, le massepain et la granita sont des spécialités inégalées parmi les trésors de la gastronomie italienne.

 

La cuisine sicilienne - Cannoli Siciliani

 

A côté des fritures, de l’utilisation des fruits secs et de l’aigre-doux, de l’omniprésence du poisson, des légumes et de l’huile d’olive, c’est la variété et l’originalité qui font les plats siciliens. Selon la région et la richesse des ingrédients, les différents plats peuvent se décliner dans des variations infinies.

L’extraordinaire richesse de la cuisine sicilienne est un hymne à la méditerranée, une expression éloquente des épisodes culturels qui se sont succédés au cours des millénaires de l’histoire de l’île.
Une union extraordinaire des saveurs et des couleurs qui avant même qu’elle ne soit à la mode a créé la cuisine fusion la plus équilibrée du monde, une expression inégalée du régime méditerranéen et qui a même été inscrite par l’Unesco sur la liste du Patrimoine Culturel Immatériel de l’Humanité.

 

La cuisine sicilienne - Caponata

 

De l’hors d’œuvre aux desserts, les mets siciliens sont des joyaux de complexité qui requièrent une longue préparation. La maison est le temple où se célèbre ce long rituel: la préparation et la consommation des plats sont vues comme un rite sacré. Les officiants et les commensaux assis autour de l’autel dressé composent la plus classique des familles élargies méridionales et au noyau familial se joignent les parents proches et lointains, les amis et les connaissances.

La cuisine sicilienne a ceci de particulier qu’elle s’exprime sous toutes ses facettes non seulement à table mais également dans la rue. La via del Plebiscito est une rue de Catane plus connue sous le nom de rue de la viande. A Syracuse on trouve à côté des cannoli et la cassata, la cuccia, un dessert fait de froment et de ricotta. Après les mégalopoles orientales, Palerme est la cinquième ville du monde pour la variété des aliments qu’on trouve dans ses rues.

 

La cuisine sicilienne - Arancini


Pour résumer : les oranges, le pain et les panelle, les pizzas frites, les « pani ca meusa » (mythiques sandwichs à la rate) et les délices qui remplissent les charrettes des vendeurs pittoresques font de la Sicile le royaume du street food méditerranéen. Un aspect que vous découvrirez avec plaisir durant vos vacances et qui rendra inoubliables vos promenades au cœur des villes siciliennes.

Téléchargez le guide gratuitement >