La côte de l’Etna

Téléchargez le guide gratuitement >
Avec ses plus de 3 000 mètres de hauteur, l’Etna domine la côte est de la Sicile et en détermine encore aujourd’hui la géographie. Son activité millénaire a amené la formation d’un littoral volcanique unique en son genre, qui va des galets noirs de Praiola et San Giovanni Li Cuti à la spectaculaire Riviera dei Ciclopi. Cette région s’enorgueillit d’incomparables joyaux naturels, comme le parc de l’Etna, la réserve naturelle Oasi del Simeto, la vallée du fleuve Alcantara et ses gorges.
 
Enchâssée entre ciel et mer, Taormine est l’héroïne indiscutée de cette côte. Ce trésor ionien se dresse sur une terrasse naturelle, à 200 mètres au-dessus de la mer, avec sa silhouette si caractéristique qui alterne palais colorés, somptueux jardins méditerranéens et traces d’un passé riche et complexe.
Comptant parmi les étapes privilégiées du Grand Tour, Taormine fut longtemps une destination privilégiée par les jeunes aristocratiques de toute l’Europe et reste encore aujourd’hui un centre culturel exceptionnel.
 
Parmi les points d’intérêt de la région, nous devons aussi inclure la vie nocturne animée, qui trouve dans l’éclectique Catane sa plus belle scène. Perle fort prisée du baroque sicilien, cette ville mérite aussi d’être visitée pendant la journée.
 
 
À ne pas manquer dans l’est de la Sicile
L’Etna
La Riviera dei Ciclopi
Les Gorges d’Alcantara
 
Où dormir dans l’est de la Sicile
Dans la région de l’Etna se trouvent de charmants hôtels de campagne, ainsi que des structures agricoles ou des demeures rurales reconverties en hébergements touristiques. L’ensorcelante Taormine propose quant à elle de magnifiques hôtels de luxe à deux pas de la mer.
 
Quand visiter l’est de la Sicile
Choisissez l’été si vous souhaitez passer vos vacances au bord de la mer, le reste de l’année si vous voulez découvrir le patrimoine naturel, historique et artistique de l’est de la Sicile, sans la chaleur étouffante des mois les plus chauds. 
Téléchargez le guide gratuitement >